Zoom sur les couteaux de marins, de pêche et de plongée

Couteau marin, plongée et pêcheMatelot dans l’âme et passionné de pêche, vous aimez également pratiquer la plongée pour une chasse sous-marine ? Pour toutes ces activités, il se peut que vous ayez besoin d’un couteau de marin dans vos expéditions. Pour vous aider à le choisir, voici un petit guide d’achat de Vos-Couteaux.com pour trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins.

Les principaux critères pour bien choisir son couteau de marin

Tout matelot qui se respecte doit transporter avec lui un couteau de marin ! Il peut se révéler être un outil indispensable à bord de votre bateau. Cependant, afin qu’il puisse remplir toutes ses missions, comme couper le cordage ou une voile, voici toutes les caractéristiques indispensables à prendre en compte lorsque vous choisissez votre couteau de marin.

Le choix de votre lame de couteau marin

Le couteau de marin doit disposer d’une lame solide et tranchante, qui va permettre notamment de couper les cordages épais.

Préférez également les pointes arrondies, comme le drop point ou forme bourbonnaise, qui sont moins dangereuses pour vous. Cela vous permettra d’éviter une blessure accidentelle. Pour les plus expérimentés d’entre vous, vous pouvez également vous tourner vers une lame à pointe relevé (clip point). Toutefois, proscrivez le couteau sheepfoot ou couteau à lame en pied de mouton (lame possédant un bord droit et permet donc de placer ses doigts sur l’arrière). Très utile pour découper les voiles et pour travailler le bois, à bord d’un bateau il est plutôt recommandé de vous tourner vers un modèle de couteaux avec des usages plus variés.

Concernant l’acier de votre couteau marin, choisissez un acier inoxydable de qualité, tel que l’acier H1, qui permet au couteau de ne pas rouiller. Rappelez-vous que le sel est beaucoup plus corrosif, ainsi que l’eau de mer !

Sécurité : bien choisir le système de verrouillage de votre couteau

Certains préfèreront avoir un couteau de marin à lame fixe, car considéré comme étant plus résistant. Toutefois, sur un bateau il peut être préférable pour votre sécurité de posséder un couteau pliant, afin que la lame ne vous blesse pas par accident.

Nous vous conseillons un système de verrouillage en position fermée et ouverte. Évitez les couteaux de marins à blocages liner lock : en effet, vous devez avoir votre pouce entre la lame et le manche, ce qui peut se révéler très dangereux sur un bateau. Préférez un système d’ouverture et fermeture à ressort. Cela permettra à la lame de votre couteau de ne pas rester à moitié ouvert ou à moitié fermé. Ce type de système vous évitera également de vous couper ou de vous pincer lors de la fermeture de votre couteau.

 

Manipulation et prise en main de votre couteau de marin

Il est important que vous choisissiez un couteau ergonomique, qui est pourvu d’une bonne prise en main. En effet, celui-ci ne doit pas glisser, notamment lorsque vous avez les mains mouillées. Si vous êtes gaucher, attention ! Vérifiez bien que votre couteau de marin soit adapté pour vous. Vous pouvez également vous tourner vers un couteau ambidextre.

Le couteau marin doit également être facilement manipulable dans toutes les situations. Certains couteaux peuvent être maniés d’une seule main. Idéal si vous vous tenez à un cordage.

Afin que votre couteau de marin soit toujours accessible, choisissez-en un disposant d’une bélière. Il s’agit d’un trou qui se trouve dans le manche du couteau de marin et qui va vous permettre de faire passer une corde pour l’attacher et ainsi ne pas le perdre dans les profondeurs de l’océan.

Quels couteaux de pêche choisir ?

Amateur de pêche, vous êtes à la recherche d’un couteau de pêche ? Que vous pratiquiez la pêche en mer, sur un lac ou au bord d’une rivière, ce canif peut se révéler vraiment très utile. Il vous permettra en effet de couper les languettes de vos appâts, d’écailler le poisson, puis de le vider. Mais pour qu’il soit réellement utile, il est important de détenir les bonnes informations, afin de choisir un couteau de pêche de qualité, qui durera dans le temps.

Les caractéristiques des couteaux de pêche

Généralement, les pêcheurs qui pratiquent la pêche en mer préfèrent utiliser des couteaux de pêche à lame fixe. Considérée comme étant plus résistante, il faudra également vous munir d’un étui, afin de ne pas vous blesser avec. Pour ce type de couteaux, nous vous conseillons d’opter pour une lame dont la longueur est comprise entre 9 et 16 cm.

Si vous pratiquez la pêche en rivière ou la pêche en lac, optez plutôt pour un couteau de pêche pliant avec un système de blocage et un système d’ouverture/fermeture à une main. Quant à la lame, elle doit mesurer entre 8 et 10 cm. Le couteau pliant est à éviter pour la pêche en mer, car le sable peut endommager le système d’ouverture et de fermeture.

Concernant l’acier de la lame, vos-couteaux.com vous en préconise deux sortes : l’acier H1 et l’acier 420J2. Oubliez l’acier inox, qui n’est pas du tout adapté à l’air marin. L’acier H1 (seul acier non martensitique utilisé en coutellerie pour la fabrication de lames de couteaux)est sans aucun doute le plus résistant à l’oxydation marine. Vous pourrez même laisser votre couteau de pêche à bord de votre bateau. Quant à l’acier 420J2, il est moins résistant à la rouille que le H1. Cependant, il a une dureté faible et une bonne solidité mécanique.

Pour le manche de votre couteau de pêche, il est préférable de se tourner vers des matériaux modernes, comme la fibre de carbone, la micarta, le fiberglass ou le zytel. Choisissez également un couteau de pêche disposant d’un système d’accroche à sangle ou à clip.

 

Nos conseils :

Afin que votre couteau de pêche ne rouille pas, il est préconisé de ne surtout pas le laisser à bord de votre bateau, excepté s’il s’agit d’une lame en acier H1. Nous vous recommandons également un entretien méticuleux de votre couteau de pêche. Après chaque sorti en mer, rincez votre couteau à l’eau douce, séchez-le bien, puis graissez-le. Ainsi, il s’oxydera moins rapidement et vous pourrez le garder beaucoup plus longtemps.

Tout savoir sur les couteaux de plongée :

Pour tous les pratiquants de la chasse sous-marine, le couteau de plongée est votre meilleur ami ! Il vous servira à attraper poissons et crustacés, ainsi qu’à les préparer pour les manger une fois revenu sur la terre ferme. Mais étant en contact avec l’eau salée, il vous faut choisir un couteau de plongée de qualité, afin que celui-ci ne rouille pas dès votre première chasse. Voici quelques conseils qui vous permettront de dénicher un excellent couteau de plongée sous-marine.

 

Comment choisir son couteau de plongée ?

Les plongeurs utilisent uniquement des couteaux de chasse sous-marine à lame fixe. Ils sont en effet bien plus pratiques sous l’eau. Toutefois, vous devez choisir avec attention la lame de votre couteau. Une lame de mauvaise qualité peut se révéler dangereuse. Quant à la longueur, il est préférable de choisir des lames courtes car elles sont plus maniables lors de la chasse sous-marine.

Il existe différents aciers utilisés dans la fabrication des couteaux de plongée. Chacun d’eux possèdent des avantages et des inconvénients qui vous feront préférer telle ou telle matière :

  • L’acier inox : Ce qui est bon à savoir, c’est que les couteaux de plongée ne sont pas fabriqués à base d’acier 100% inox. En effet, l’inox rend le couteau certes plus résistant à la corrosion mais moins tranchant. Si vous choisissez un couteau de chasse sous-marine en acier inox, il finira par rouiller, malgré un entretien minutieux.
  • Le titane : Le couteau de plongée avec lame en titane est 100% inoxydable et beaucoup plus léger. Il s’agit également d’un couteau très résistant à la rouille et de grande qualité.
  • L’acier H1 : Cet acier résistera totalement au sel marin, sans forcément demandé beaucoup d’entretien.
  • L’acier 420J2 : Utiliser dans la fabrication de couteaux de plongée haut de gamme, l’acier 420J2 est très résistant, mais s’oxydera avec le temps.

 

Quels sont les différences entre le couteau de plongée et la dague ?

La dague de plongée est fine, longue et possède une lame pointue à double tranchant. Elle est idéale pour achever la prise, enlever les écailles et nettoyer le poisson. Les plongeurs la place généralement à l’intérieur du mollet, afin qu’elle soit accessible.

Quant au couteau de chasse sous-marine, il ne dispose que d’un seul tranchant. Cependant, vous avez la possibilité de tailler en dents de scie la moitié du deuxième tranchant et d’avoir un coupe fil sur l’autre moitié.

 

Où porter mon couteau de plongée ?

Le choix de l’emplacement de votre couteau est important. En effet, celui doit être facile à attraper sans toutefois vous gênez lorsque vous nager ou effectuez d’autres mouvements. Généralement, les plongeurs de chasse sous-marine mettent leur poignard au niveau du bras, du mollet ou des biceps. Evitez de serrer trop fort, afin de ne pas avoir de cramper lorsque vous nagez. Il est également déconseillé de coincer votre couteau de plongée dans votre ceinture, afin de ne pas le perdre.

 

Entretien du couteau de plongée sous-marine

Bien entretenir son couteau de plongée, c’est avant tout le garder le plus longtemps. Comme pour le couteau de pêche, il est important de le rincer à l’eau douce, de bien le sécher et de graisser la lame et les autres éléments métalliques de votre couteau de plongée. Certains couteaux se démontent entièrement, ce qui est bien plus facile pour bien le nettoyer et l’entretenir.

Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur notre catégorie couteaux de marins, plongée et pêche, afin de choisir celui qui vous convient pour vos activités marines.

A lire également sur notre blog : Vos-Couteaux.com – Tout autour de la coutellerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *