Tout ce qu’il faut savoir sur le couteau suisse

Tout savoir sur le couteau suisse

Tout savoir sur le couteau suisseVous avez déjà surement dû voir ce petit couteau couleur rouge avec une croix blanche ? Très certainement le plus célèbre des canifs, le couteau suisse est l’accessoire à toujours avoir sur soi ! Multifonction et très compact, il deviendra vite un objet indispensable à votre quotidien que vous ne quitterez plus.

L’histoire du couteau suisse

Ce célèbre objet est né d’un projet datant de la fin des années 1880. A cette époque, l’armée suisse commanda un couteau pliant, destiné à ses soldats : le couteau suisse. Celui-ci leur servira notamment à manger, à démonter leur fusil, ainsi qu’à se protéger. Le tout premier couteau de poche est livré dès janvier 1891. Il se nomme « Modèle 1890 » (de son année de production) et comporte les outils suivants : une lame, un ouvre-boîte, un tournevis plat et un poinçon. Il comporte également l’inscription KMV pour Kriegs Material Verwaltung (Intendance du matériel en français mais plus connu dans le monde sous le nom Swiss Army Knife), qu’il conservera jusque dans les années 1990. Au début, n’ayant pas les ressources nécessaires dans leur pays, l’armée suisse décide de confier la production de ses couteaux à l’Allemagne. C’est ensuite la société Karl Elsener (qui deviendra plus tard Victorinox) qui prend la suite, dès la fin de l’année. Par la suite, 4 autres modèles furent produits pour l’armée suisse : le Modèle 1908, le Modèle 1951, le Modèle 1961 et le Modèle 08. Chacun de ces modèles a ensuite été revisités et il existe donc plus versions de chacun d’eux. De 1961 à 2005, les fabricants officiels du couteau suisse deviennent Victorinox et Wenger. En 2005, Victorinox rachète l’entreprise Wenger, qui continuera à être une marque à part jusqu’en 2014. Vers la fin de l’année 2007, l’armée suisse commande un nouveau modèle de couteau suisse à Victorinox, afin de mieux répondre aux besoins actuels de ses soldats le « Modèle 08 », dont voici les nouveaux outils : une lame dentelée et plus longue ouvrable d’une main, un mécanisme de blocage, un manche avec revêtement antidérapant, un tournevis cruciforme, ainsi qu’une scie. Un véritable couteau de survie pour les militaires !

Un couteau de poche multifonction !

Ce petit canif rouge est un couteau de poche pliant et polyvalent. Le couteau suisse de nombreux outils, qui peuvent varier d’un modèle à l’autre. Conçu à l’origine pour les soldats suisses, on retrouve rapidement les couteaux suisses dans les magasins de coutellerie civile. Aujourd’hui, le couteau suisse est devenu un objet culte, même chez les civils. Reconnu pour son côté pratique, sa fiabilité, sa qualité et sa précision, il fait désormais partie du kit de survie des astronautes de la NASA. Le couteau suisse est un objet à avoir constamment sur soi car il peut vous servir tous les jours ! Il peut aussi bien vous servir à trancher ou à scier de petits bouts de bois pour faire un feu si vous faites du camping, qu’à visser une vis lorsque vous monter un meuble, à couper un fil de fer ou bien encore à vous épiler les sourcils et à ouvrir une bouteille de vin lors d’un apéro entre amis. Sachez également que les couteaux suisse doivent le grande qualité à leur acier inoxydable et au tranchant de leur lame.

Quels outils pour mon couteau suisse ?

Ça y est ? Vous avez craqué pour le couteau suisse ? Sachez qu’il existe de nombreux modèles tout aussi pratiques que design, fabriqués par la marque de couteaux suisse Victorinox. Toutefois, vous devez savoir que chacun de ces couteaux de poche ne disposent pas des mêmes outils. Alors que certains cherchent un couteau avec le strict minimum, d’autre préfèrent avoir un couteau suisse possédant un large assortiment d’outils et pouvant presque être comparé à un couteau de survie. D’ailleurs, saviez-vous que le nombre de fonctions d’un couteau suisse peut varier de 1 à 97 ?!

Les outils traditionnels

Le nombre d’outils sur un couteau suisse peut être véritable impressionnant ! Cependant, lors de l’achat de votre couteau suisse, comptez déjà sur les plus traditionnels comme la petite lame, la grande lame, l’ouvre-boîte, le tournevis, le tire-bouchon, les ciseaux, le cure dents, la lime à ongles et pourquoi pas le porte clé pour ne jamais le perdre ! Avec tout ça, votre couteau suisse est déjà très utile.

Les nouvelles fonctionnalités des couteaux suisses !

La marque officielle de couteau suisse : Victorinox produit également des canifs avec des outils beaucoup plus modernes. Désormais, vous pourrez donc retrouver des couteaux suisse toujours aussi compact et pratique, mais disposant d’un port USB 2.0 pouvant aller jusqu’à 32 GB !

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à trouver le couteau suisse qui vous ressemble.

Lisez également : Tout ce qu’il faut savoir sur les couteaux de lancer.

Tout ce qu’il faut savoir sur les couteaux de lancer

Lancer de couteaux avec couteau de lancer.

Lancer de couteaux avec couteau de lancer.Vous avez surement dû déjà entendre parler du couteau à lancer ? Il s’agit d’un poignard, de taille et de poids variables, qui est lancé sur une cible. Popularisé grâce au cirque, qui propose souvent des numéros de lancer de couteaux, cette discipline vous a surement émerveillé étant petit. Plus qu’un divertissement, le lancer de couteaux est un véritable sport qui a fait des adeptes aux quatre coins de la planète. Il existe même un championnat du monde ! Si vous aussi vous voulez devenir un lanceur de couteaux expérimenté, il vous faut des couteaux de lancer de bonne voire d’excellente qualité. Pour vous aider à les trouver, l’équipe de vos-couteaux.com vous prodigue ses meilleurs conseils.

Les multiples modèles de couteaux à lancer

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il existe trois modèles de couteaux à lancer : le couteau de lancer à soie, le couteau monobloc avec manche et le simple. Voici les avantages et les inconvénients de chacun de ces types de couteaux.

Couteau de lancer à soie

Le couteau de lancer à soie dispose d’une apparence plutôt traditionnelle. Il possède également une lame qui se prolonge dans le manche, généralement en bois ou en caoutchouc. Les couteaux à soie sont aussi appréciés car ils sont agréables à lancer, mêmes s’ils sont fragiles et sensibles aux vibrations produites.

Couteau à lancer monobloc avec manche

Le couteau à lancer monobloc avec manche est composé d’une seule lame, à laquelle on a ajouté un manche, afin qu’il dispose d’une meilleure prise en main. Comme le couteau de lancer à soie, il est également fragile au lancer.

Couteau de lancer monobloc simple

Ce poignard est constitué d’un seul bloc. Certains modèles disposent de vis de réglage qui vont permettre d’orienter un peu la distance de rotation de ce couteau à lancer monobloc simple. Il s’agit également du couteau le plus résistant sur les trois modèles présentés.

Quels critères prendre en compte pour choisir son couteau à lancer ?

Afin de choisir un couteau à lancer de très bonne qualité, il existe quelques critères à ne pas laisser de côté.

L’équilibre de votre poignard

Pour les débutants, il est recommandé de choisir un couteau à lancer équilibré au centre. Par contre, si vous avez déjà une certaine expérience en tant que lanceur de couteaux, choisissez celui qui collera le plus à votre style de lancer.

Le couteau à lancer équilibré au centre

Si vous ne vous y connaissez pas trop, choisissez le couteau à lancer dont le centre de gravité est situé au centre de la longueur et de la largeur. Il vous permettra de lancer votre couteau par son manche ou sa lame et vous effectuerez d’excellentes performances. De plus, le passage d’un couteau de lancer équilibré au centre à l’autre est moins déroutant, car vous garderez les mêmes sensations de lancers.

Le couteau de lancer à lame lourde

Si vous aimez lancer vos couteaux par le manche, choisissez un couteau de lancer à lame lourde. Afin de ne pas gêner votre lancer, optez pour un manche uniforme et qui ne dispose d’aucun relief.

Le couteau à lancer lourd du manche

Vous êtes plutôt adepte du lancer de couteau par la lame ? Dans ce cas, il est conseillé de choisir un couteau à manche lourd. Lors de l’achat de votre couteau, vérifiez bien que la lame de celui-ci est uniforme et émoussée, afin de ne pas vous blesser.

L’acier de votre couteau

Les aciers les plus utilisés dans la confection des couteaux à lancer sont l’acier inoxydable et l’acier en carbone. Nous vous présentons ces différents aciers avec leurs points forts et leurs points faibles, afin que vous puissiez choisir le couteau à lancer dont vous avez vraiment besoin.

Couteau de lancer en acier inoxydable

Egalement appelé acier stainless, les couteaux de lancer en acier inoxydable ont un bon lancer, sont brillants et possèdent un prix d’achat plus abordable. Cependant, ils se tordent et se cassent plus facilement. Afin que votre couteau à lancer stainless dure plus longtemps, vous pouvez redresser la pointe de la lame facilement si celle-ci s’est tordue, et l’affuter dans le cas où elle se serait cassée.

Couteau de lancer en acier en carbone

Certes leur prix est plus élevé que les couteaux en acier inoxydable et ils ont tendance à rouiller, mais vous verrez que si vous en prenez soin, le couteau de lancer en acier carbone vous durera plus longtemps ! Vous pourrez également lancer votre poignard sur des cibles en béton, en briques et même en métal. Un conseil : choisissez un couteau à lancer avec une haute teneur en acier carbone, afin qu’il soit plus résistant à l’oxydation.

La poignée du couteau de lancer

En général, la poignée et la lame sont du même matériau. Il est important que celle-ci soit ergonomique, afin que vous ayez des repères lors de la prise en main. Pour obtenir une meilleure prise sur votre couteau, vous pouvez également opter pour une poignée enveloppée de paracorde. Si la poignée est d’un autre matériau que la lame, assurez-vous que ce soit confortable dans votre main.

Taille et poids du couteau à lancer

Le premier conseil qu’on puisse vous prodiguer concernant la taille et le poids de votre couteau est d’en choisir un qui soit adapté à votre morphologie. Ensuite, il est conseillé au débutant d’opter pour un couteau de lancer de 23 cm et d’environ 150 g. Il vous permettra de lancer facilement à une distance de 3 mètres des cibles. Nous vous recommandons de ne pas choisir un couteau trop lourd dans les premiers temps. Musclez-vous avant 😉 Pour lancer à plus de 3 mètres, il est préférable de choisir un couteau à lancer plus long et plus lourd qu’un poignard pour débutant. Toutefois, sachez que plus le couteau de lancer est long, plus il ira loin, mais plus il vous faudra de la force pour le lancer.

Etui pour couteau à lancer

Afin de pouvoir transporter vos couteaux à lancer sans danger, vérifiez bien que votre poignard soit vendu avec un étui. Si ce n’est pas le cas, nous vous recommandons d’en acheter un. Le plus apprécié est l’étui en cuir. Esthétique et résistant, il s’adapte à toutes les formes de couteaux. Toutefois, il est préférable d’opter pour du vrai cuir. L’étui en cuir a également un désavantage non négligeable : il attire l’humidité. Alors si vous souhaitez stocker votre couteau de lancer, choisissez plutôt un étui en nylon.

Le lancer de couteaux : plus qu’une passion, un véritable sport !

Comme n’importe quel sport, le lancer de couteaux possède un règlement et des techniques qui lui sont propres. Il existe des compétitions à échelle régionale, nationale et internationale. D’ailleurs, vous pouvez déjà vous inscrire pour le championnat de France de lancer de couteaux ! Le principe de ce sport est simple : vous devez lancer le couteau vers une cible et la lame doit se planter dedans. Pour cela, vous pouvez être placé de 3 à 10 mètres de la cible, suivant la discipline et votre niveau. Votre cible Nous vous conseillons de choisir des cibles en bois de pin ou de sapin. Ces bois abiment moins la lame des couteaux à lancer.

Vous devrez également positionner votre cible de manière à ce que les fibres du bois soient à la verticale (pour permettre à la lame de pénétrer plus facilement la cible). Installez votre cible dans un grand espace dégagé. Il est important d’avoir une excellente visibilité dans un rayon de 10 mètres, pour ne blesser personne. Choisissez un support solide et stable, afin que votre cible ne bouge pas. Le panneau devra avoir une largeur de 1 m et une hauteur de 30 cm au-dessus et en-dessous du niveau de vos yeux. L’épaisseur de la planche devra être au minimum de 4 cm. Afin que vos entrainements de deviennent pas ennuyant, variez les cibles ! Passez de la planche au rondin de bois, par exemple et changez également de configuration de votre espace d’entrainement, afin de pouvoir lancer dans n’importe quel endroit.

Tous nos conseils pour un lancer de couteau parfait !

Pour lancer parfaitement votre couteau, vous devrez avoir le buste face à la cible. Si vous êtes droitier, mettez en avant le pied gauche et formez un angle de 45° dans l’axe de tir avec votre pied. Pour les gauchers, il vous suffit simplement d’inverser le positionnement des pieds. Entrainez-vous à effectuer des rotations calculés. Il est en effet préférable d’effectuer des rotations lentes pour les cibles qui sont proches, et des rotations rapides pour les cibles éloignées. Pour un lancer précis, nous vous conseillons de faire partir votre geste de derrière la nuque et d’avoir un poignet qui ne bouge pas, afin de pouvoir contrôler la rotation du couteau.

Démonstration de lancer de couteaux

Pour le plaisir des yeux, nous vous invitons à regarder cet extrait de la compétition de lancer de couteaux Eurothrower de 2015.

Il ne vous reste plus qu’à découvrir notre sélection de couteaux à lancer ! Si vous avez besoin de davantage de précisions sur comment choisir votre couteau à lancer ou sur les différentes marques, envoyez-nous un petit mail 😉

A lire également : Tout ce qu’il faut savoir sur les kits de survie.