Tout ce qu’il faut savoir sur le couteau suisse

L’histoire du couteau suisse

Le couteau suisse est né d’un projet datant de la fin des années 1880. A cette époque, l’armée suisse commanda un couteau pliant, destiné à ses soldats. Celui-ci leur servira notamment à manger ais aussi à démonter leur fusil, ainsi qu’à se protéger. Le tout premier couteau de poche est livré dès janvier 1891. Il se nomme « Modèle 1890 » (une lame, un ouvre-boîte, un tournevis plat et un poinçon). Il comporte également l’inscription KMV pour Kriegs Material Verwaltung (Intendance du matériel en français mais plus connu dans le monde sous le nom Swiss Army Knife), qu’il conservera jusque dans les années 1990. Au début, n’ayant pas les ressources nécessaires dans leur pays, l’armée suisse décide de confier la production de ses couteaux à l’Allemagne. C’est ensuite la société Karl Elsener qui prend la suite, dès la fin de l’année. 4 autres modèles furent produits pour l’armée suisse : le Modèle 1908, le Modèle 1951, le Modèle 1961 et le Modèle 08 dont chacun a ensuite été revisités et il existe donc plus versions de chacun d’eux. De 1961 à 2005, les fabricants officiels du couteau suisse sont Victorinox et Wenger. En 2005, Victorinox rachète Wenger, qui continuera à être une marque à part jusqu’en 2014. Vers la fin de l’année 2007, l’armée suisse commande un nouveau modèle de couteau suisse à Victorinox, afin de mieux répondre aux besoins actuels de ses soldats le « Modèle 08 » avec les outils suivants : une lame dentelée et plus longue ouvrable d’une main, un mécanisme de blocage, un manche avec revêtement antidérapant, un tournevis cruciforme, ainsi qu’une scie.

Un couteau de poche multifonction / multioutils!

Le couteau suisse comporte de nombreux outils, qui peuvent varier d’un modèle à l’autre. Ce couteau de poche est un objet à avoir constamment sur soi car il peut vous servir tous les jours ! Il peut aussi bien vous servir à trancher ou à scier de petits bouts de bois pour faire un feu si vous faites du camping, qu’à visser une vis lorsque vous monter un meuble, à couper un fil de fer ou bien encore à vous épiler les sourcils et à ouvrir une bouteille de vin lors d’un apéro entre amis. Sachez également que les couteaux suisse doivent le grande qualité à leur acier inoxydable et au tranchant de leur lame.

Quels outils pour mon couteau suisse ?

Alors que certains cherchent un couteau avec le strict minimum, d’autre préfèrent avoir un couteau suisse possédant un large assortiment d’outils et pouvant presque être comparé à un couteau de survie. D’ailleurs, saviez-vous que le nombre de fonctions d’un couteau suisse peut varier de 1 à 97 ?!

Les outils traditionnels

Lors de l’achat de votre couteau suisse, comptez déjà sur les plus traditionnels comme la petite lame, la grande lame, l’ouvre-boîte, le tournevis, le tire-bouchon, les ciseaux, le cure dents, la lime à ongles et pourquoi pas le porte clé en plus!

Les nouvelles fonctionnalités des couteaux suisses !

La marque officielle de couteau suisse : Victorinox produit également des canifs avec des outils beaucoup plus modernes. Désormais, vous pourrez donc retrouver des couteaux suisse toujours aussi compact et pratique, mais disposant d’un port USB 2.0 pouvant aller jusqu’à 32 GB !

Lisez également : Tout ce qu’il faut savoir sur les couteaux de lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *