Pourquoi acheter et ne pas acheter sur Amazon ?

La commerce en ligne s’est développé à haute vitesse ces dernières années. Acheter en ligne fait de plus en plus partie des habitudes de beaucoup de français. Que ce soit pour des produits de consommation de tous les jours, de l’alimentaire, du prêt à porter ou encore du service.. la liste s’agrandit de plus en plus.

Avec la crise de la covid-19, les chiffres du e-commerce ontété phénoménaux notamment pour l’alimentaire. D’après le baromètre de Kantar, que LSA publie en exclusivité, le commerce en ligne- total biens hors services- a généré 44,5 milliards d’euros sur les six premiers mois de l’année 2020. Soit une hausse spectaculaire de 13% par rapport au premier semestre de l’année 2019.

Pourquoi amazon?

Qui dit commerce en ligne dit amazon. En effet, amazon est en quelque sorte le pionnier du e-commerce dans le monde. Créée par Jeff Bezos en juillet 1994, Amazon été introduit en bourse au NASDAQ en mai 1997 . L’activité du départ de la plateforme concernait la vente à distance de livres, avant que la société ne se diversifie dans la vente de produits culturels, puis marchands. Aujourd’hui, amazon propose le plus large panels de produits en vente en ligne.

Amazon en chiffres :

En 2020, l’entreprise américaine est le premier employeur du monde dans le domaine de la tech, avec plus d’un million de salariés.

Les résultats financiers publiée par Amazon pour le 4e trimestre 2020 :

Dans le monde :

Chiffre d’affaires trimestriel (Q2 2021) : 113,1 milliards de dollars, en augmentation de 27,2 % par rapport à l’année dernière (88,912 milliards de dollars au 2e trimestre 2020).
Bénéfice net (Q2 2021) : 7,778 milliards de dollars, en augmentation de 31,8 % par rapport à l’année dernière (5,243 milliards de dollars au 2e trimestre 2020), dont 3,147 milliards de dollars aux États-Unis (+47 %) et 362 millions de dollars à l’international (+5 %).
Le flux de trésorerie d’exploitation a augmenté de 16 % au cours de ces 12 derniers mois, passant de 51,2 milliards de dollars à 59,3 milliards de dollars au 2e trimestre 202

En France :

La part de visiteurs uniques sur le site d’Amazon selon Médiamétrie (septembre 2020) :

Amazon se classe 7ème parmi les groupes les plus visités avec 34 millions de visites, soit 6,6 millions de visiteurs uniques moyens par jour.
Amazon se classe au 4e rang des marques les plus visitées en ligne juste derrière les géants américains : Google, Facebook et YouTube. La plateforme américaine de vente en ligne comptabilise 33 millions de visites, soit 6,4 millions de visiteurs uniques moyens par jour.
Selon le FEVAD qui propose un classement des sites spécialisés en e-commerce en France : u 2e trimestre 2020, Amazon se situe au 1er rang selon le taux d’internautes ayant déclaré avoir acheté toutes catégories de produits, avec un taux à 53,7% (devant la Fnac et Cdiscount).

Le top 10 des sitesoù les français dépensent le plus en 2010 – source : comarketing-news.fr

Mais pourquoi amazon?

Qui dit amazon dit :

  • Une offre large et variée : amazon propose un très large panel de produits sur la toile. On y trouve du prêt à porter, du mobilier, les équipements informatique, les jouets pour les enfants.. et même de l’alimentaire. Quand vous êtes sur Amazon vous pouvez faire tous vos achats variés sans changer de plateforme. Amazon propose aussi une large bibliothèque mondiale de livre et de musique (encore plus large et plus danse que celle du site de la Fnac).
  • Plateforme ergonomique et facile à utiliser : le site amazon est doté d’un algorythme assez développée qui facilite le process de l’achat et incite le visiteur à acheter plus.
  • Service de livraison et de retour rapides et efficaces : Amazon propose des délais de livraison défiant toute concurrence. La livraison sous 24h pour certains produits peut se faire même le soir et le weekend pour votre satisfaction vous qui vous vous êtes pris avec du retard pour faire un cadeau d’anniversaire ou les cadeaux Noël. Retour gratuit si l’article n’est pas satisfaisant ou simplement parce que vous avez changé d’avis
  • Noël et les emballages cadeaux qui pètent : Amazon offre des emballages de noel assez surprenant et design. Il est à noter que la plateforme américaine a décidé de proposer ses emballages cadeau à 3.9€ cette année.
  • Les meilleurs prix sur le net défiant toute concurrence : amazon arrive à proposer certains produits à des prix plus bas que les autres revendeurs en ligne, mais si on vérifie un peu, on découvre que ce n’est pas toujours le cas, loin de là.
  • Le privilège client : Amazon vous permet même de devenir client privilégié avec l’offre “amazon prime. Lorsque êtes abonné à cette offre, tous vos achats bénéficieront de frais de ports offerts. De ce fait vous ne serez plus tenté d’acheter ailleurs…
  • Créer sa place de marché et vendre en ligne en quelque clics : Amazon est une place de marché qui vous permet de créer votre place de marché et de vendre partout dans le monde.
  • Amazon est certainement encore beaucoup d’autres avantages..

Mais qui dit amazon, dit aussi :

  • Salariés sous payés et surexploités : en effet, toile regorge d’études et de témoignages d’ex salariés de chez amazon qui révèlent un système d’optimisation qui robotise les employés. Nous pouvons en citer une étude menée par “Syndex” en 2016 qui a dévoilé une situation critique sur les conditions de travail à l’entrepôt Amazon à Montélimar. Selon cette étude : 74% des répondants déclarent ressentir des douleurs physiques qu’ils pensent dues à leur travail, 70% ont déclaré être en état de stress au travail (la moyenne nationale étant de 25% selon Syndex). Un tiers des employés et 71% des cadres déclarent souffrir d’insomnies, et un quart des répondants déclarent qu’il leur arrive de pleurer à cause de leur travail, “une minorité néanmoins significative”. Syndex souligne également un climat de tension sur ce site d’Amazon et des rapports souvent envenimés entre salariés et managers. La surveillance constante des managers est pointée du doigt : sont cités des “attitudes et propos inappropriés”, des “interdictions de parler” et un “contrôle des interruptions pour aller aux toilettes”. En savoir plus ici– voir aussi : “Salariés d’Amazon, nous ne sommes pas des robots” – “Exploitation, humiliation, répression : le quotidien des travailleurs d’Amazon, en France et ailleurs
Les Salariés d’amazon à bout de souffle – source : Capital.fr
  • Commissions Exorbitantes pour Amazon : Chaque achat effectué sur sur Amazon signifie des commissions payées à ce grand opérateur américain. Vous me direz, c’est normal. Les commissions sur les ventes sur Amazon peuvent aller jusqu’à 25% voire même les dépasser pour certains produit. Si vous achetez un coffret de table à 100€ sur amazon, sachez que vous avez donné 25€ à Amazon et 5€ en frais de paiement. Le vendeur encaissera 70€, sans parler des frais mensuels et autres frais qu’il paiera à Amazon.
  • Une multinationale qui ne paye pas correctement ses impôts : Acheter sur amazon c’est aussi soutenir un géant américain qui ne paye pas ses impôts correctement dans les pays dans lesquels il exerce. En effet, malgré un chiffre d’affaires de 44 milliards d’euros, Amazon EU Sarl, la branche du géant américain de l’e-commerce en charge de l’activité européenne, n’a pas payé d’impôt sur les sociétés au titre de l’exercice 2020.
  • Soutenir la surconsommation en achetant plus et plus parce que ce n’est pas si cher que ça, que ça ne fait pas de mal et que ça fait plaisir !!! Avant que cliquer sur “je commande” me suis je vraiment posé la question “en ai je vraiment besoin?”
  • Risquer d’acheter et d’encourager les produits de contrefaçon au détriment de produits authentiques et de qualité. En effet, en vue de l’immensité de l’offre qu’il propose, Amazon représente un vrai terrain de jeu pour la contrefaçon. Vous avez dû certainement remarqué que certains produits et certaines marques (marques locales ou haut de gamme) ne se vendent pas sur Amazon. En effet, beaucoup de vendeurs de produits de contrefaçon profitent de l’immensité de l’offre sur Amazon pour fondre dans le décor et vendre leur produits. Par exemple, on trouve sur amazon beaucoup d’offres de couteaux japonais à prix cassés. Il ‘agit en réalité de couteaux fabriqués en Chine notamment et qui se vendent sous le nom de marques japonaises connues. Le temps de déceler le vrai du faux, la marchandise aura été écoulée.. D’où l’intérêt, si vous voulez achetez des produits authentiques et de qualité, de passer par des commerçants locaux de votre ville ou par des sites spécialisés où le service client est facile à rejoindre et qui saura vous apporter les informations ou l’aide dont vous aurez besoin. C’est mieux de sentir que nous avons des humains de l’autre coté de la toile et non des robots! n’est ce pas?
  • Signer la mort des commerces de proximité et des boutiques en ligne françaises : privilégier les transactions en ligne auprès de différents vendeurs de partout dans le monde au détriment de commerces de proximité ainsi que des boutiques en ligne françaises (on ne trouve pas tout dans le commerce de proximité et nous n’avons pas forcément toujours le temps) qui se retrouve face à une concurrence déloyale qui les dépassent.
  • Concurrence déloyale : vendre sur amazon c’est se retrouver en concurrence avec des vendeurs de partout dans le monde ce qui peut créer un concurrence déloyale du fait que nous ne payons pas les mêmes salaires ni les même charge pour une prestation équivalente aux Etats Unis, en Inde, en Chine ou en France. Beaucoup de commerçants français refusent de vendre sur Amazon, parce qu’ils savent ce que cela implique en terme de frais ou parce qu’ils en ont fait l’amère expérience.
  • Il est à noter aussi que cette plateforme géante est doté d’un système d’algorithmes assez poussé qui a pour but de pousser le prix vers le vas mais aussi de détecter les produits qui se vendent le plus. En effet, le système amazon sollicite tous les revendeurs à baisser leurs prix à un seuil indéterminé ! Plus vous cédez et baissez, plus amazon va faire la même chose avec votre concurrent au point que vous retrouvez entre le choix de vendre à perte (parce qu’il ne faut pas oublier les commissions de la plateforme sur votre place de marché mais aussi sur toutes vos transactions) et le choix de retirer vos produits. Entre temps, vous leur avez servi de souris de laboratoire ! Maintenant que votre mission est finie, Amazon va se fournir le même produit aux quantités plus importantes que vous, petit revendeur, pour les vendre à des prix beaucoup moins cher. A terme, ces techniques permettent à amazon de détecter les produits tendances et les produits qui se vendent bien afin de les vendre directement sans passer par les places de marché. Amazon, de part sa taille et sa puissance, pourra se fournir en plus grandes quantités, négocier les prix et proposer les même produits aux prix plus bas. Mais pas pour longtemps. Si Amazon vend mois cher c’est où il a réussi à mieux négocier à l’achat grâce aux quantités achetées. Il peut se permettre de vendre à perte mais cela sera temporaire le temps que vous disparaissez puisque vous n’arrivez plus à concurrencez Amazon et que si vous essayeez de jouer à son jeu, vous déposerez la clé sous la porte sous peu et ça sera la fin de votre business. Une fois vous serez disparu de la sphère du commerce en ligne, Amazon aura le monopole et pourra fixer ses prix comme cela le chante et c’est le moment de monter les prix. C’est ainsi que vous, l’acheteur, vous vous direz : elle est géniale cette plateforme ! on y trouve de tout !! Jusqu’ici, le consommateur est gagnant, tant pis pour les petits commerçants en ligne. Sauf que, une fois ces petits commerçants ont disparu du marché, amazon aura le monopole et pourra monter les prix à sa guise.

Enfin, nous espérons vous avoir transmis notre message. L’acheteur est roi certes, mais l’acheteur est aussi un acteur, un citoyen conscient des enjeux économiques et écologiques actuels qui nous invitent tous à revoir notre mode de consommation.

Dans l’attente de vos témoignages et commentaires, nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de noël sans amazon! 😉

Une réponse sur “Pourquoi acheter et ne pas acheter sur Amazon ?”

  1. 1000% d’accord. personnellement je n’achète plus sur amazon et je pense qu’il est temps de prendre nos responsabilités pour protéger l’environnement et soutenir ceux qui travaillent vraiment et qui paient leurs impôts en france 🇫🇷

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *